Institut : +33 (0)2 99 79 89 23 7 Quai Chateaubriand - 35000 RENNES

Bibliothèque : +33 (0)2 99 79 89 22Nous contacter

Jean-Luc Bertini | Portraitiste D’écrivains Américains

Jean-Luc Bertini | Portraitiste d’écrivains américains

Rencontre au grand Salon | Jeudi 8 décembre | 18h30

Jean-Luc Bertini est photographe indépendant, spécialiste du portrait et  passionné de littérature américaine. Publié dans la grande presse: Le Monde, Le Figaro, Libération, ELLE,… il co-signe le beau livre Amérique, des écrivains en liberté. Il a parcouru des milliers de miles pour saisir dans leur intimité 35 auteurs, R. Ford, D. Pollock, L. Erdrich,… captés dans le secret de leur demeure, l’ambiance de leur rue ou l’immensité de leur ranch.

+ Rencontre suivie d’une séance de dédicaces
+ en partenariat avec la Librairie Le Failler

"Amérique, des écrivains en liberté" de Jean-Luc Bertini et Alexandre Thiltges

« Amérique, des écrivains en liberté » de Jean-Luc Bertini et Alexandre Thiltges | 3 portaits de Bertini : Richard FORD, Louise ERDRICH, Donald Ray POLLOCK

Extrait de l’article « Voir l’Amérique comme un poème » par Liliane Kerjan (parut sur le site En attendant Nadeau)

 » Voici un livre très réussi qui allie élégance pensive et enthousiasme raisonné pour brosser un portrait coloré de la moitié ouest de l’Amérique et de ses écrivains. Soit trente-cinq romanciers, rencontrés chez eux dans leur paysage quotidien de ciels, bêtes et gens. L’Amérique : Des écrivains en liberté ou une harmonie civilisée. Qui l’eût cru ?  »

 » « Je suis presque sûr que vous aussi vous avez découvert l’Amérique sur des airs de Bob Dylan ou du Velvet, avec des images d’Edward Hopper, d’Alfred Hitchcock, de John Ford ou de Wim Wenders, à travers les livres de F. Scott Fitzgerald, Raymond Carver, Toni Morrison, Stephen King ou… Arrêtons là », écrit Alexandre Thiltges dans le prologue. Et de nous inviter à prendre la route sur cinq grands blocs du territoire, le Sud-Ouest, le Midwest, le Nord-Ouest, et les Rocky Mountains. Thiltges enseigne la littérature à l’université du Texas, son compère Bertini est photographe indépendant et, sur plusieurs années, ils ont sillonné les grands espaces, les villes, les coins perdus pour débusquer le gibier à plumes dans son gîte, écouter les vibrations du temps. Les écrivains retenus sont nés après la Seconde Guerre mondiale, à l’exception de la doyenne, Annie Proulx, « la recluse des hauts plateaux du Wyoming » et de Jim Harrison. Publiés chez divers éditeurs français, ils sont très lus, comme Richard Ford, Laura Kasischke et Donald Ray Pollock, ou moins connus, comme Danzy Senna et Larry Fondation. C’est dire si la perception est ouverte, plurielle, un mélange de peaux et d’encres, des arias de voix indiennes, chicano ou « hédoniste puritaine ».  »

Suite de l’article sur le site www.en-attendant-nadeau.fr

 

Rechercher