Institut : +33 (0)2 99 79 89 23 7 Quai Chateaubriand - 35000 RENNES

Bibliothèque : +33 (0)2 99 79 89 22Nous contacter

La Figure Du Terroriste Dans La Fiction Américaine Du 11 Septembre

La figure du terroriste dans la fiction américaine du 11 septembre

CONFÉRENCE Mardi 27 septembre | 18h30

Par Sylvie Mathé

Si, comme le suggère DeLillo dans Mao II, « there is a curious knot that binds the novelist and the terrorist », ce lien ne signifie pas pour autant que l’imagination du romancier soit à même de rendre la psyché du terroriste, ni les tenants et les aboutissants d’un acte destiné à propager la terreur en la mettant à l’œuvre. Au lendemain du 11 septembre, le romancier britannique Ian McEwan suggérait de son côté que, dans ce paysage irréversiblement autre, il était temps pour les romanciers de reprendre le chemin de l’école. Pourtant, les quelques tentatives de romanciers occidentaux pour mettre en fiction des terroristes, les représenter de l’intérieur, voire parler en leur nom, n’ont jusqu’à présent réussi qu’à produire des êtres abstraits, stéréotypés, voire caricaturaux.

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure, agrégée de l’université, Sylvie Mathé est Professeur de littérature américaine à Aix-Marseille Université. Elle a enseigné à l’université d’Oxford, de Yale, à Wellesley College et au MIT. Elle travaille actuellement sur les rapports entre éthique et littérature, notamment dans les représentations fictionnelles liées au 11 septembre. Membre du LERMA, elle a été rédactrice en chef de la revue en ligne E-Rea de 2008 à 2014.

Rechercher